Musaraigne musette
Crocidura russula

Bild
Zwei Hausspitzmäuse vor einer Steinmauer
biologie
Biologie
menschtier
Homme & Animal
tipps
Conseils
galerie
Galerie
karte
Carte

Biologie

La musaraigne musette appartient au groupe des musaraignes à dents blanches (Crocidura) qui comporte encore deux autres espèces en Suisse, la musaraigne bicolore (Crocidura leucodon) et la musaraigne des jardins (Crocidura suaveolens). Elles se distinguent des musaraignes à dents rouges (Sorex) par leurs dents entièrement blanches, des oreilles relativement grandes et bien visibles, et les longs poils épars (vibrisses) présents sur toute la longueur de la queue.

La musaraigne musette se déplace dans la couche de feuillage, s'abrite dans les trous de campagnols, les crevasses des murs, les tas de compost et de broussailles. Plusieurs périodes d'activité par jour, entrecoupées de courtes périodes de sommeil. Les musaraignes mangent quotidiennement presque l’équivalent de leur propre poids corporel en invertébrés terrestres (vers de terres, mollusques, insectes). En hiver, elle peut entrer en torpeur pendant quelques heures pour économiser son énergie et pallier la pénurie alimentaire. Cette période voit les individus - très sociables - se regrouper dans des nids communautaires de moins de dix individus, non nécessairement apparentés, également pour limiter les pertes d'énergie liées au froid.

Reproduction : entre février et octobre, 3-4 portées par an, 2-7 jeunes initialement nus. Au bout d'une semaine, les jeunes, désormais poilus, suivent leur mère à la queue-leu-leu, mordant dans la fourrure dorsale de l'animal qui les précède (caravanes). Longévité : 2,5 ans.

Signes distinctifs

Dos gris-brun, ventre gris clair ; transition floue. Oreilles velues, grandes et dépassant nettement de la fourrure. Dents blanches.

Appartient à
Physique

Longueur tête-torse 6,4-8,4 cm, queue 3,3-4,6 cm, poids 7-15 g.

Confusions possibles

Musaraigne carrelet et musaraigne aquatique. Contrairement à ces espèces, la musaraigne musette possède de longs cils (vibrisses) sur la queue et des dents intégralement blanches.

Degré de menace

Non menacée

Période d’activité

Active toute l'année, de jour comme de nuit ; phase de léthargie (torpeur) en cas de mauvais temps.

Lebensraum

Jardins, parcs, haies, lisières de forêts, jachères, tas de pierres, en automne également dans les maisons et les étables.

Homme & animal

Menaces
  • Les chats : Les chats s'attaquent souvent aux musaraignes mais ne les mangent pas car ils n’en apprécient pas le goût.
  • Les pièges : Sécurisez les endroits aux parois verticales, comme les sauts-de-loup, où les musaraignes peuvent tomber sans réussir à en sortir par leurs propres moyens. Ou proposer des aides à la sortie (rampe).
  • Prédateurs naturels : rapaces nocturnes, notamment la chouette effraie, et petits mustélidés; de nombreux autres carnivores dédaignent ces animaux à l'odeur musquée.
Mesures de soutien
Un désordre ordonné vital!

Toutes les musaraignes aiment les haies avec une strate herbacée dense, de l'herbe feutrée, des tas de compost, de pierres et de branches. Elles y trouvent un abri et des endroits pour faire leur nid. Laissez des bandes d'herbe dans le jardin, par exemple, le long des murs ou des clôtures. Remettez le rangement du jardin au printemps. Ces mesures créent de nombreuses cachettes pour les petits mammifères, notamment les musaraignes. Vous pouvez aussi promouvoir une conception plus naturelle des jardins dans votre quartier. N'utilisez jamais de pesticides dans le jardin.

Conseils

Tendre l'oreille

En allemand, cette espèce est appelée « Hausspitzmaus » (musaraigne des maisons) car, en effet, cette musaraigne est particulièrement liée aux établissements humains. Ceci est particulièrement vrai durant les mois les plus froids de l'année. La musaraigne musette est surtout active la nuit tout au long de l'année, mais peut aussi être observée le jour. Comme elle préfère se déplacer dans une végétation riche en couvert, elle est difficile à repérer. Cependant, vous pouvez parfois entendre ses cris stridents qui révèlent sa présence.

Notre chat: un scientifique!

Il arrive que les chats en ramènent à la maison, n’hésitez pas à signaler ces observations en faisant des photos de l’animal en plaçant à côté une pièce de monnaie pour permettre de mieux évaluer la taille, en veillant à ce que les détails de la queue soient bien visibles.

La musaraigne musette possède de longs poils blancs (vibrisses) sur toute la longueur de sa queue.
La musaraigne musette fait partie des musaraignes à dents blanches.

Galerie

Pour cette espèce, aucune photo n’a encore été téléchargée

Pages 1
jusqu'à 0

Carte

La représentation des lieux d'observation se fait avec Google Maps.
Ce n'est cependant que possible, si vous donnez votre accord à la déclaration de confidentialité.
Pour ce faire, cliquez dans la barre bleue ci-dessous sur "j'accepte" et actualisez ensuite le navigateur.